Introduction

Ex-consommatrice de pointe qui s'éveille aux joies de la simplicité volontaire et essaie de retrouver au quotidien un lien avec la nature et une douce décroissance, je partage principalement ici mes découvertes et repérages, des bouts de cheminement et mes lectures.

4 juillet 2007

Sentir la noisette grillée

Un déménagement en plein effort de simplicité volontaire, ça vous débroussaille bien l'univers. Qu'est-ce qu'on respire mieux!

Mais voilà, qui avait décidé d'attendre d'avoir bougé avant de remplacer ses produits vidés, oubliant qu'elle emménageait un week-end et que tout serait fermé? Hum. L'erreur étant le meilleur chemin vers la découverte, c'est donc tant mieux car c'est ainsi que pour trouver comment tartiner ma face, à court de à peu près tout, je me suis tournée vers une fiole d'huile de noisette que j'utilisais vaguement sur les mains. Et là, magie, jamais mon visage n'a autant aimé ce que je lui ai mis sur la peau - et il ne lui est même pas venu à l'idée de hurler que je le prenais pour une salade. Comme quoi, si on a le bon produit naturel, moins on en fait mieux c'est: un nettoyage de base puis deux trois gouttes d'huile de noisette, et hop.

L'huile végétale de noisette bio, je le proclame haut et fort, est une merveille. Même mon frère, technomodernboy en visite, a tout de suite voulu en acheter pour sa dulcinée - c'est dire.

Les différentes propriétés de cette huile sont les suivantes:
- elle protège de la déshydratation,
- elle équilibre la production de sébum,
- elle purifie,
- elle assouplit et adoucit (là c'est frappant, ma peau est toute douce à croquer),
- elle pénètre facilement et rapidement sans laisser de film gras.

Très douce, elle est recommandée pour les peaux mixtes à grasses et les peaux sensibles. Elle était donc parfaite pour moi, et je la recommande chaudement à toutes et tous.

1 commentaire:

ddc a dit…

Ah tiens, pourquoi pas ? A tester !